Quelles solutions pour mesurer le pourcentage annuel de croissance d’un indicateur ?

assurance vie

Le pourcentage annuel de croissance d’un indicateur ou CAGR est une variable utilisée souvent en assurance vie. Vous pouvez l’utiliser pour mesurer la croissance annuelle ajoutée à la valeur d’origine avec projection sur une période de plusieurs années. Autrement dit, il permet de déterminer ce que rapporte un placement dont le rendement est réinvesti chaque année, tout en étant conscient que les intérêts produisent d’autres intérêts. Voulez-vous connaître les solutions pour mesurer ce pourcentage ? Lisez cet article qui vous dit tout.

Intérêts des solutions pour mesurer le pourcentage annuel de croissance d’un indicateur

En mesurant le pourcentage annuel de croissance d’un indicateur ou CAGR, vous pourrez connaître la croissance moyenne d’un investissement sur plusieurs années. Cette donnée est d’une importance capitale, car elle montre toute son utilité lors du comparatif de plusieurs placements.

Elle peut vous faciliter la tâche quant au choix à faire entre une obligation à taux fixe et une obligation à taux variable, par exemple. Le rendement de ces deux formules sera comparé sur une période donnée. L’objectif est de déterminer laquelle de ces formules donne le meilleur rendement au fil du temps. Voici un lien qui explique en détail le CAGR.

Formule de calcul du pourcentage annuel de croissance d’un indicateur

Pour calculer le pourcentage annuel de croissance d’un indicateur ou du CAGR, il vous faut appliquer la formule suivante : ([valeur finale/valeur initiale]^[1/nombre d’années]) — 1. Cette formule paraît compliquée, mais il n’en est rien. Il suffit de diviser la valeur de la fin par la valeur du début. Ensuite, vous montez le résultat obtenu à la puissance 1 et divisez par le nombre d’années correspondant à la période d’immobilisation. Pour finir, vous soustrayez 1 dans le résultat.

Erreurs à éviter lors du calcul du pourcentage annuel de croissance d’un indicateur

Il existe des erreurs à ne pas faire lors du calcul du pourcentage annuel de croissance d’un indicateur ou CAGR. Tout d’abord, le CAGR ne consiste pas en la moyenne des années. Ensuite, les CAGR ne peuvent être additionnés.

Le CAGR ne représente pas la moyenne des années

Le plus important à savoir sur le CAGR est qu’il s’agit d’une moyenne de performance lissée. De ce fait, vous devez comprendre que la moyenne de la performance des années est différente de la moyenne annuelle qui, elle, est plutôt annualisée.

La grandeur de la volatilité impacte directement la différence entre la moyenne annuelle et la moyenne annualisée. Notez simplement que le CAGR n’est jamais supérieur à la moyenne des années.

Les CAGR ne s’additionnent pas

Le CAGR en tant que pourcentage ne peut pas s’additionner. Lorsque votre patrimoine croit de 50 % et ensuite de 20 %, ne croyez pas qu’il croit en fin de compte de 70 % (50 % +20 %). Il croit plutôt de 80 % (1,5 × 1,2). C’est en réalité le principe des intérêts composés qui est appliqué ici. Il existe toutefois des pourcentages calculés avec des logarithmes népériens qui peuvent s’additionner.

Le pourcentage annuel de croissance d’un indicateur ou CAGR vous facilite la tâche dans la comparaison de plusieurs placements. Il est mesuré grâce à une formule bien précise. Seulement, veillez à éviter certaines erreurs lors du calcul.